Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 09:27

 

 

FO - CGT - CFDT - CFTC - - UNSA SANTE – SUD SANTE- SNICS FSU

  

 

Grâce à la mobilisation des professionnels depuis plusieurs années, nous sommes à la veille d’un projet de loi, visant à rendre l’inscription au tableau de l’Ordre facultative pour les professionnels salariés.

L’intersyndicale demande l’inscription rapide de ce projet de loi à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale. Il est impatiemment attendu par la profession car il représente une première grande victoire pour les professionnels dans la bataille engagée pour la suppression définitive de ces structures ordinales.

En cela, l’intersyndicale mobilisée depuis deux ans poursuit son implication au service des professionnels.

 

Pour l’heure, c’est l’ordre qui est sous pression, au regard des nombreux déboires qu’il rencontre depuis sa mise en place forcée. Financièrement, la non inscription et donc le non paiement de la très grande majorité des professionnels a conduit à mettre la structure dans le rouge du côte des banques auprès desquelles elle a recouru à des emprunts inconsidérés (19 millions d’euros) pour fonctionner… à vide d’ailleurs !

 

Pour autant depuis cet été l’ordre tente un nouveau passage en force, relançant les professionnels et, après tentatives d’intimidations diverses et variées, leur demandant à nouveau de s’inscrire « volontairement » au tableau de l’ordre et de cotiser !

 

Ces tentatives de passage en force de la structure ordinale ne sont pas acceptables !

 

Au regard de l’article 63 de la loi HPST qui prévoit l’inscription automatique et dont les décrets d’application ne sont toujours pas parus, l’intersyndicale considère que ce cadre juridique permet aux salariés de rester serein.

Rappelons qu’au-delà, une commission a vainement tenté de rappeler à l’ordre les limites du raisonnable que sa Présidente refuse d’entendre. Que l’initiateur du projet le Député Yves Burr a interpellé dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale le 19 mai dernier la Ministre de tutelle du secteur qui s’est positionnée favorablement sur la restriction du champ d’intervention de l’ordre aux seuls libéraux et l’inscription facultative pour les salariés, ne souhaitant par ailleurs pas que «les employeurs puissent être menacés de complicité d’exercice illégal de la profession».

 Par un courrier du 27 aout 2010 en réponse à un député, elle réaffirme cette position, confirmant de fait la légitimité de la mobilisation des professionnels dans cette bataille engagée pour la suppression des ordres.

 

L’intersyndicale considère que les structures ordinales sont dangereuses pour la profession.

Elles méconnaissent les principes de négociation et n’ont aucune compétence sur des problématiques comme les conditions de travail, les effectifs, la reconnaissance des qualifications, les conditions d’exercice professionnel…pire là où cette structure intervient, c’est souvent soit pour poursuivre ses pairs devant le tribunal, soit pour militer pour l’émergence d’une nouvelle profession comme les aides kinés non voulue par la profession !

 

Nos professions de santé, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, sages-femmes et l’ensemble des professions paramédicales n’ont pas mérité d’être aussi violemment attaquées et refusent la remise en cause des textes qui réglementent les professions et leur reconnaissance.

 

Ne cédez pas à la pression de l’Ordre, seul l’obtention du diplôme d’Etat autorise l’exercice professionnel.

Si vous êtes victimes d’intimidation voire de menaces ou si vous êtes réceptionnaires de cette nouvelle campagne de relance d’inscription au tableau de l’ordre, organisez vous, interpellez les syndicats pour poursuivre l’action collective.

 

L’intersyndicale nationale met tout en œuvre pour gagner ce combat en poursuivant la  mobilisation organisée et relayée par les professionnels concernés depuis plusieurs années.

La présentation et l’adoption du projet de loi exonérant les professionnels salariés de toute affiliation à l’oni serait une première étape victorieuse qui permettrait de poursuivre le combat sur l’abrogation pur et simple de la structure.

 

 

Ensemble nous avons mobilisé la profession, ensemble nous gagnerons !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by FO - HOPITAL - dans Ordre Infirmier
commenter cet article

commentaires

M.C 30/10/2010 19:06


bonjour
nous voyons régulièrement des hospitaliers dans les manifs à dijon, ce qui est très bien, mais par contre on ne vous voient pas beaucoup dans les rues de BEAUNE. comment ce fait il ?


FO - HOPITAL 04/12/2010 18:30



Effectivement,jusqu'à ce jour nous avions  privilégier les Manifs de Dijon.


Toutefois, le Syndicat a partcipé à plusieurs Manifs sur Beaune.


Peut être pas très visble, mais nous y étions.


P.M



Présentation

  • : Le blog de syndicat.fo.ch.beaune.over-blog.com
  • Le blog de syndicat.fo.ch.beaune.over-blog.com
  • Contact

Recherche

Comment nous joindre ?

Par téléphone :
03 80 24 45 61     ou poste  : 4561

Par mail :
http://syndicat.fo@ch-beaune.fr

Par courrier:
Syndicat FO - Hospices Civils de Beaune -
B.P.40104 - 21203 BEAUNE CEDEX

ou tout simplement au local syndical lors de nos permanences (infos ci-dessous).

Archives

Permanences

Juin 2017

Mercredi 7 - Vendredi 9 

 

Prochaines Instances

CHSCT le 27 Juin 

CTE le 29 Juin